08 – Petit retour sur l’année

Aujourd’hui j’avais envie d’écrire, pas tant pour vous que pour moi, pour être franche. Du coup si vous passez par hasard dans le coin, vous verrez ce petit mot, sinon je n’en parlerais pas, parce que bon, c’est surtout pour ne pas oublier un tas de trucs.

2016, pour bibi, c’était quoi? C’était un tas de bonnes choses. C’était la fin de l’année scolaire. C’était du coup, certes, la fin de quatre ans de boxon sans nom sur des notations approximatives, de partiels que même si tu sais ton cours sur le bout des doigts tu ramasses la moyenne tout juste, mais c’était surtout le plus chouette des stages de l’univers aux Pays-Bas. C’était des rencontres que j’ai aimé, de gens avec qui j’espère repasser quelques jours, c’était la découverte de la bière au génépi. C’était aussi le départ d’Annecy et la tristesse qui allait avec, parce qu’il faut dire que c’était quand même super génial d’habiter à 5 minutes d’un centre commercial pour aller chercher des pains au chocolat en pyjama sous le manteau.

C’était aussi l’obtention de ma licence. La fac me manque déjà parce que malgré les exams, ça reste beaucoup moins contraignant qu’une recherche d’emploi quand tu sors d’études et que tu n’as aucune expérience. Je ne suis pas spéciale. Je ne suis pas plus skillée qu’un autre. Je ne suis qu’une jeunette qui cherche un boulot parmi tant d’autres, et je ne vois pas tellement comment je pourrais améliorer tout ça.

2016 c’est l’année où je me suis mollement mise à redessiner un peu, où l’on m’a dit et redit de valoriser cet aspect dans ma recherche d’emploi, où j’ai constaté avec dépit que mon niveau avait régressé depuis 2012. Mais je me rattraperai, quand j’aurais un boulot et que je n’aurais plus à m’en soucier, je m’accorderais un peu de temps pour apprendre les choses que j’ai mise de côté jusqu’ici, pour me faire plaisir, pour pas mourir stupide, et puis pour prouver, quelque part, que je vaux quelque chose.

2016 c’était une hécatombe pour les célébrités, c’était des hauts et des bas pour nous autres mortels qui ne passons pas à la télé, pas une mauvaise année en soi.

J’espère que 2017 sera l’année où je trouverai un emploi stable, où je pourrais enfin coller ma situation devant le nez des gens qui me disaient que je ne ferai jamais rien de ma vie, et je pense que je n’en demanderai pas nécessairement plus.

Ca me suffira.

Un boulot, un toit, l’Homme, c’est tout ce dont j’ai besoin.

Si vous me lisez, j’espère que 2017 sera l’année de la réussite pour vous, que vous aurez plein de projets et que vous les réussirez un à un, que vous trouverez ou que vous garderez cette personne spéciale dans votre vie. Que vos proches iront bien. Que vous pourrez vous épanouir, faire ce qui vous fait envie, sans vous préoccuper d’autre chose que de votre bonheur. C’est tout ce que vous méritez.

Fin de la séance nunuche.

A bientôt, et en attendant, portez-vous bien, c’est important.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s