09 – Mobius Final Fantasy 

Screenshot_2016-08-05-15-17-50 (1)Il existe quelques trucs quasi-constants dans la licence Final Fantasy: Rien ne ressemble moins à un Final Fantasy qu’un autre Final Fantasy. Pourtant, l’on ne compte plus les fois où l’on évoque un/des héros de la lumière qui, grâce à/pour sauver des cristaux, va devoir traverser le monde avec des acolytes plus où moins stéréotypés pour sauver le monde d’une incarnation quelconque du mal. Pas de doutes, Mobius est un Final Fantasy qui se respecte, parce que l’on incarne un «Blank» (un être n’ayant aucun souvenir de son passé, pas une facilité scénaristique vue et revue donc). Ce Blank – que vous prendrez soin de renommer – a pile poil le nom évoqué dans la prophétie (non sans déconner, faisons un jeu à boire!) du héros de lumière. Celui-la même qui vaincra la personne qui apportera le chaos dans l’univers, cet être terrifiant répondant au nom de… Chaos.

Il va être compliqué à rédiger sérieusement cet article.

Screenshot_2016-08-04-16-05-35Mobius Final Fantasy est donc un bien joli Free To Play sorti il y a peu sur le Play Store, en Anglais dans le texte. L’on y incarne donc un homme glabre mais vaillant dans sa (re?)découverte du monde sur lequel il est incarné. On ne va pas se mentir, le jeu est terriblement beau pour un jeu mobile, et il est bien possible qu’il ne tourne pas bien sur tous les téléphones, à part les plus récents. Mobius compte actuellement deux chapitres, le premier vous demandera une petite dizaine d’heures à compléter, mais ajoutez à cela des heures de grind pour optimiser votre personnage. Optimiser quoi, et comment? Parlons-en!

Mobius FF est un petit mélange sympathique d’un RPG tour par tour avec un jeu de cartes. Vous pouvez équiper jusqu’à 4 cartes, dont les plus puissantes sont des divinités bien connues des joueurs (Ifrit, Shiva…). Seulement, vous ne vous équipez pas des cartes selon la jolitude des illustrations de ces dernières, il y a deux choses à prendre en compte: Leur élément (eau, terre, lumière…) et la compatibilité avec un job donné (mage, guerrier, voleur). Vous commencez la partie avec le job Onion Knight, un truc un peu passe-partout, et débloquerez ensuite des cartes de jobs basiques. Tous les jobs peuvent être améliorés grâce aux cartes que vous leurs assignez en tenant compte des éléments de prédilection de ceux-ci. Par exemple, si vous avez un job qui consomme de l’eau, du vent et de la terre, comme les voleurs, il serait bien bête de votre part d’équiper une carte de feu pour la bonne raison que celle-ci sera inutilisable en combat.

Screenshot_2016-08-04-16-07-21Les combats se déroulent donc en tour par tour: Vous avez trois actions disponibles en un tour, et devez optimiser celles-ci afin de venir à bout de vos adversaires. Chaque coup que vous donnez fera apparaître en haut de votre écran de petites boules d’un élément qu’utilise votre job. Ces petites bouboules sont ensuite consommées lorsque vous appuyez sur une des cartes à gauche de l’écran de combat pour déclencher le sort correspondant. Vous pouvez aussi vous protéger contre un élément, ce qui consommera tous vos petits points de magie, et aura pour effet de moins faire apparaître l’élément contre lequel vous vous protégez dans votre stock pour privilégier l’apparition des deux autres éléments assignés à votre classe. Mettons que vos adversaires soient « feu », vous utilisez toutes les bouboules « feu » pour vous protéger et subir moins de dégâts de cet élément, et recevrez par exemple plus de bouboules « eau » et « vent » dans les tours qui suivent, afin d’enchaîner les attaques dans ces éléments. Il est donc important de bien choisir votre classe, vos cartes, et les timings de vos attaques.

Le tutoriel est très bien fichu et il est assez peu probable que vous soyez largué en cours de route.
Le tutoriel est très bien fichu et il est assez peu probable que vous soyez largué en cours de route.

Une fois le combat fini, sur l’écran de fin de baston, outre votre meilleur score, vous pourrez voir combien de « skillseeds » vous avez reçu. Ce sont des unités élémentaires que vous donnent vos cartes à la fin des combats. Si vous vous battez avec des cartes d’eau, vous recevrez des skillseeds d’eau (et d’un autre élément selon les statistiques de votre carte).  Ces skillseeds sont ensuite utilisées pour monter vos statistiques de job, vous aurez besoin de X skillseeds de tel ou tel élément pour augmenter votre magie, vos points de vie, avoir une nouvelle arme, et enfin le plus important, pour débloquer un pallier plus fort du job que vous avez. Plus le job est puissant, plus il requiert de skillseeds d’éléments différents pour être amélioré.

Des jobs supplémentaires, tout comme les cartes plus puissantes, peuvent être achetées dans le shop du jeu, contre différents coupons que vous obtiendrez au petit bonheur la chance, ou contre des Magicites qui sont la monnaie du jeu que vous pouvez obtenir de deux façons: En passant à la caisse, ou en étant patient. En effet, en haut de votre écran vous pouvez voir un compteur qui va jusqu’à 100, ce sont les magicites produites, que vous jouiez ou non. Si vous appuyez sur le compteur, les unités produites vont s’ajouter à votre porte-monnaie, et si vous êtes patients, en quelques jours / semaines vous devriez pouvoir vous offrir l’invocation 4 étoiles de vos rêves, afin de vous aider, mais aussi d’aider votre prochain.

Screenshot_2016-08-04-17-28-04En effet, sur votre écran de profil, vous pouvez assigner une carte qui sera partagée avec les autres joueurs, à chaque début de quêtes vous pouvez choisir de prendre une carte d’un autre aventurier afin de l’utiliser en combat. Pour vous, c’est un nouveau sort disponible le temps d’une baston, pour la personne à qui vous avez emprunté la carte, c’est une façon de récolter des « friend tickets ». Ces derniers servent dans le shop, où vous pouvez invoquer des Pampa (petit cactus mignons bien familiers aux joueurs de FF) qui facilitent les fusions entre cartes, pour un certain prix.

Les fusions sont très-très-très utiles. Si lorsque vous invoquez une carte depuis le shop, celle-ci se trouve être à son niveau maximum (ce qui est bien, jusqu’à ce que vous trouviez plus intéressant ailleurs), vous pouvez aussi trouver d’autres cartes à votre goût dans vos loots, mais aux statistiques peu élevées. Si elles gagnent en expérience à la fin des combats, le moyen le plus sûr d’augmenter leurs statistiques ET de faire en sorte qu’elles vous rapportent plus de skillseeds est encore la fusion. L’idée est alors de sortir une carte dominante – celle que vous voulez améliorer – et de lui sacrifier des cartes du même élément pour lui faire gagner de l’expérience et potentiellement d’augmenter le nombre de skillseeds rapportés en fin de combat. Bien sûr, il y a un taux d’échec qui fait que votre carte gagnera bien plus d’exp, mais n’augmentera pas le taux de skillseeds, c’est l’à qu’entrent en compte les Pampas qui vous permettent d’avoir un taux de réussite plus élevé lors desdites fusions, mais celle-ci vous coûtera bien plus de sous.

Screenshot_2016-08-04-15-53-41Il y aurait bien d’autres choses à dire sur Mobius, comme la présence de petits esprits qui vous donnent aléatoirement des bonus en combat par exemple, le mode « auto » qui fait que vous pouvez vous permettre de grinder avec votre téléphone à côté de vous tout en faisant autre chose à côté, mais je vous ai exposé là les bases que vous devriez connaître avant de vous lancer dans l’aventure, si ce n’est déjà fait. Le jeu est assez divertissant, et le scénario se développe au fur et à mesure de votre aventure. Bien que versé dans tout un tas de stéréotypes propres aux Final Fantasy et aux RPGs de manière générale, on y revient toujours pour progresser un peu, récolter des magicites, et comparer nos scores à ceux des autres joueurs.  De plus, la communauté s’est plainte, à juste titre, de la pauvreté de certains contenus payants par rapport à la version japonaise, et a été écoutée sur tout un tas de points par l’équipe de Square. Avant, les Magicites expiraient passé 14 jours, et même en étant au taquet, il était impossible alors d’avoir les 2500 nécessaires pour acheter une carte de niveau élevé, maintenant, cette monnaie reste de manière permanente, il faut juste être patient. Well played, Square Enix, c’est comme ça qu’on traite ses joueurs!

Résumé:
Nom: Mobius Final Fantasy
Langue: Anglais
Payant: Free-To-Play vraiment Free si vous êtes du genre patient.
Utilisation: Régulière et prolongée. Nécessite une connexion.
Note: DuStéréotypeEtDesOrgiesDeCartes/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s